9 mauvaises habitudes qui vous font grossir

Garder un poids sain est le résultat d’une combinaison de facteurs, comme l’alimentation, bien sûr, mais aussi votre style de vie. Certains éléments peuvent être hors de votre contrôle, comme la génétique, les maladies chroniques et le besoin de prendre certains médicaments. En tout cas, perdre du poids n’est pas chose facile.
Nous pourrions facilement être accablés par la grande quantité d’informations contradictoires sur le « bon » régime, ou nous perdre dans les méandres des mises en garde concernant les moments où il faut éviter de consommer certains aliments. De plus, il y a aussi l’aspect psychologique de la perte de poids – comment rester fort et se forcer à manger des choses qu’on ne veut pas vraiment, quand on est submergé par de véritables envies d’aliments réconfortants ?
Il pourrait être plus facile de commencer par regarder non pas ce que vous mangez, mais la façon dont vous mangez. Plutôt que de refaire tout le placard de votre cuisine (au début), considérez les neuf habitudes suivantes qui pourraient vous faire grossir. Changer les habitudes une à une va donner un coup de pouce à votre perte de poids et vous aidera à trouver la motivation dont vous avez besoin pour faire davantage de changements.

1- Manger avant d’aller se coucher

Grignoter quelque chose avant de se coucher est une habitude qui apporte du réconfort, mais ce type de repas est en grande partie de la consommation inconsciente et inclut rarement des aliments nutritifs et sains. Ce n’est pas non plus forcément nécessaire, tant que vous avez mangé normalement tout au long de la journée. Bien que nos corps aient besoin de carburant pendant la nuit, ce que nous avons mangé au diner serait probablement assez.
Prenez le temps d’observer si vous avez vraiment faim au coucher ou si vous ne faites que suivre une habitude. Si votre estomac gronde, il n’y a aucun mal à prendre une petite collation – mais assurez-vous de consommer quelque chose comme un fruit ou une poignée de noix.

2- Manger quand on est stressé

Les gens ont tendance à réagir au stress et à l’anxiété de deux façons différentes. Soit ils ne mangent presque plus, soit ils cèdent à la faim émotionnelle et mangent plus que d’habitude. Ni l’une ni l’autre façon n’est saine pour le corps. Il est difficile de faire des choix alimentaires sains quand on est stressé, car le cerveau aspire à un réconfort immédiat par l’intermède de la malbouffe. Préparer un repas équilibré demande de l’énergie que nous n’avons pas.
De l’autre côté, quand on attend de manger jusqu’à ce qu’on soit affamé, le corps est plus susceptible de conserver les aliments sous forme de graisse, pour se préparer à de nouvelles périodes de famine. Un conseil est de faire attention à la consommation de liquides. Rester hydraté permet de tenir dans une certaine mesure quand on ne mange pas, et aide à remplir l’estomac plus rapidement en cas de tendance de suralimentation.

3- Sédentarisme

Il fut un temps dans l’histoire des hommes où l’on devait faire beaucoup plus d’efforts pour avoir de la nourriture pour se nourrir. Du temps des chasseurs-cueilleurs aux conditions difficiles de vie dans le Far West, satisfaire nos besoins essentiels prenait beaucoup de temps et d’énergie. Mais aujourd’hui, on passe la plus grande partie du temps assis, car la principale préoccupation des gens est de gagner de l’argent pour pouvoir se nourrir.
La réponse au sédentarisme n’est pas facile, mais essayez de trouver des moyens d’intégrer l’activité physique à des tâches que vous avez déjà à effectuer. N’oublions pas que l’exercice peut être aussi efficace en intervalles de 15 minutes qu’une heure entière d’exercices.

4- Consommer trop de sel

Au début de tout régime, il peut être décourageant de voir les résultats prendre du temps. Cependant, vous pouvez constater une perte de poids précoce si vous faites attention à votre consommation de sel. Une trop grande quantité de sodium entraîne une rétention d’eau, ce qui provoque une sensation de ballonnement. Réduisez la consommation de sel et vous perdrez plusieurs kilos de poids d’eau en un clin d’œil.
De récentes études suggèrent également qu’un régime riche en sel vous fait sentir plus affamé et donc, vous pousse à manger davantage. Un bon moyen de réduire vos envies de sel consiste à essayer d’autres herbes et assaisonnements, qui peuvent être tout aussi délicieux.

5- Manger trop vite

Il pourrait sembler étrange que la vitesse à laquelle on mange ait un lien avec la prise de poids, mais le problème réside dans le délai entre le moment où les aliments entrent dans l’estomac et le moment où le cerveau reçoit le message qu’on est rassasié. Ceci prend environ 20 minutes.
Alors, si on mange trop vite, on a tendance à manger de trop. Les gens qui mangent lentement et prennent le temps de savourer chaque bouchée, ont tendance à manger 1/3 de moins, sans avoir faim après.

6- Sauter les repas

Encore une façon contre-intuitive de prendre du poids, c’est sauter des repas (en particulier le petit-déjeuner), qui ne réduit pas le nombre de calories ingérées tout au long de la journée. D’une part, on très susceptible de trop manger quand on prend enfin un repas.
D’autre part, le fait de sauter le petit-déjeuner a tendance à ralentir le métabolisme pour le reste de la journée. Par conséquent, un déjeuner ou un dîner copieux restera longtemps dans le tube digestif. Comme révélé par l’American Journal of Epidemiology, les gens qui sautent régulièrement le petit-déjeuner, risquent jusqu’à 4,5 fois plus d’être en surpoids.

7- Ne pas dormir assez

Nous savons bien ce que ça fait de passer une journée en manque de sommeil. Difficulté de concentration, un corps lourd et irritabilité sont les effets secondaires d’une absence de sommeil aiguë. En ce qui concerne la prise de poids, elle est due au niveau des pics de cortisol, une hormone du stress. Ceci affecte de façon négative la transformation du sucre par le corps, et tout ce qui traîne dans le corps est transformé en graisse.
Le fait d’être trop fatigué conduit souvent à des choix de repas malsains, car il faut en général beaucoup d’énergie pour planifier, préparer et nettoyer après un repas sain. On peut aussi manquer d’énergie pour aller à la gym ou pour être actif, ce qui aggraverait davantage le problème.

8- Ne pas faire attention à ce qu’on boit

Il faut vraiment faire tout autant attention à ce qu’on boit qu’à ce qu’on mange, et ce pour deux raisons. Bien que les boissons ne rassasient pas autant que la nourriture, les calories qu’elles contiennent jouent certainement un rôle dans la prise de poids. Boire des sodas, des jus de fruits, de la bière et du vin nous fait rarement sauter un repas, même si on a déjà consommé une grande quantité de calories sous forme liquide.
Une bonne hydratation est également essentielle au bon fonctionnement du corps. Les reins ne fonctionnent pas très bien sans suffisamment d’eau, ce qui signifie que les toxines et autres déchets ne sont pas éliminés comme ils le devraient. Un excès de liquides s’accumule dans le corps avec ces déchets et on se retrouve ballonné et malade. Peu importe ce qu’on mange ou boit, il faut essayer de consommer au moins 2 litres d’eau par jour.

9- Manger sans pleine conscience

Et enfin, on est tous enclins à tomber parfois dans le piège de l’alimentation sans pleine conscience ! Les collations devant la télévision sont les pièges les plus fréquentes, mais toute distraction est susceptible de conduire à une suralimentation. Des études démontrent que manger sans en avoir pleine conscience fait consommer 5 à 10 fois plus que ce que l’on mangerait si on était pleinement concentré sur notre repas. Si vous savez que votre esprit ne sera pas entièrement concentré sur votre repas, il vaut mieux répartir en portions au préalable la nourriture, de manière à ce que vous n’ayez plus de nourriture à portée de main une fois la portion consommée. Ne prenez pas un sachet de chips avec vous sur le canapé pour regarder la télé.
La perte de poids est un réel défi, sans aucun doute, mais pas besoin de tout changer radicalement d’un coup afin de voir des résultats positifs. En fait, on est plus susceptible d’échouer si on change trop le premier jour. Commencez par changer ces neuf mauvaises habitudes. Vous vous sentirez mieux, vous perdrez du poids en eau et commencerez ensuite à brûler les graisses. Cela peut vous donner la motivation nécessaire pour continuer. Bonne chance dans ce défi !